· 

HOMME :RENCONTRE TA PUISSANCE INTERIEURE

Se connaître sois-même

Les peurs de l'homme

 

 

La peur de l'homme envers la femme s'exprime inconsciemment dans tout un ensemble de peurs : la peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas bander ou d'éjaculer prématurément, et donc de ne pas satisfaire les désirs de la femme, mais aussi la peur d'être englouti, d'être retenu prisonnier, d'être dépendant.

 

Il faut comprendre que dans le psychisme de l'homme, son premier objet d'amour et de désir a été sa mère, celle qui l'a enfanté , avec laquelle il était un. Par la suite, il a dû se

différencier de cette mère toute puissante, de cette matrice qui lui a donné la vie, mais qui doit aussi être celle dont il doit s'extraire.

Et la relation envers la femme est à la fois favorisée et phagocytée par l'empreinte de la mère.

La neurobiologie montre que ce sont les mêmes circuits et les mêmes neurotransmetteurs(notamment l'ocytocine) qui sont à l'origine de l'attachement envers ses parents et ses enfants et envers son compagnon ou sa compagne . Cela signifie que, pour l'homme , tout ce qui relève de l'attachement , de l'attirance , du désir , réactualise involontairement les schémas d'amour fusionnel qu'il a pu avoir avec sa mère. Ces schémas ne sont donc pas liés uniquement à la personne physique dont il est issu, car ils correspondent à des programmes préétablis qui forment une trame sur laquelle notre relation avec notre mère a été rendue possible.

 

 

Pour l'homme, il s'agit donc à la fois prendre conscience de ce qui s'est passé avec sa mère, biologique et sociale , mais aussi d'intégrer l'aspect mythique et symbolique du rapport que chaque homme entretient avec la Mère, dispensatrice de vie, nourricière , soignante, mais aussi castratrice et enfermante.